« Je suis un musulman, ne suis-je pas un bon Indien? » demande Umar Khalid

New Delhi: Umar Khalid, dirigeant du syndicat des étudiants du JNU (Université de Delhi NDT), qui a été arrêté l’année dernière au mois de février, sur des accusations de sédition présumée et envoyé en prison pendant 4 semaines sur la base d’une vidéo modifiée. Il a été libéré sous caution plus tard avec Anirban Bhattacharya et Kanhaiya Kumar après que les juges les qualifient d’«hautement éduqués», de diplômés d’«universités de premier plan» sans aucun casier judiciaire précédent.

Umar est de nouveau à la une après qu’il a été invité au collège de Ramjas pour un discours qui a été arrêté par la force par les étudiants d’ABVP (fascistes NDT). Une série de manifestations violentes ont eu lieu ces derniers jours, au cours desquelles plusieurs étudiants de la JNU ont été battus par des étudiants de l’ABVP, 6 journalistes ont également été blessés par la violence provoquée par les dirigeants d’ABVP.

#StudentsAgainstABVP

Après tout cela, Umar Khalid s’est maintenant ouvert pour parler de cette controverse, tout en parlant à The Quint il a demandé « Je suis musulman, ne suis-je pas un bon Indien? ». Pour la première fois, il a parlé de son expérience personnelle après avoir été emprisonné sur des accusations de sédition, il a raconté que lorsqu’il va au cinéma les gens l’appellent «Traître», des auto-rickshaws refusent de le prendre, et bien plus encore. A-t-il vraiment prononcé des slogans anti-Inde ou quelqu’un a ourdi cette conspiration pour arrêter son véritable combat contre le castéisme, l’oppression, la corruption et l’idéologie suprématiste Hindutva?

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *