PCI (maoïste): « Nous condamnons la manière avec laquelle le gouvernement tue des tribaux innocents, créant la terreur parmi la population locale et assurant la sécurité des compagnies multinationales dans leurs acquisitions illégales des terres »

Alors même que la police du Bastar accusait les maoïstes d’avoir brûlé des maisons dans le district de Sukma (Chhattisgarh), Vikalp, la porte-parole du parti dans la région du South Bastar s’est exprimée dans un enregistrement audio. Dans un discours de plus de neuf minutes, elle réfute les allégations des autorités et accuse les forces de répression d’avoir battu et pillé des villageois avant de mettre le feu à leur domicile au cours de leurs opérations menées entre le 13 et le 15 mai. Vikalp constate que durant l’opération conjointe de la CRPF, des forces CoBRA, de la STF et du DRG, les maisons d’au moins une dizaine de villageois ont été incendiées à Rayagundam et dans les villages voisins,

« Un groupe de plus de 150 soldats a encerclé les villages au milieu de la nuit puis ont tiré au hasard vers les maisons.

Avant de mettre le feu à leurs maisons, ils ont brutalement battu les villageois et ont saisis leurs affaires, leur argent liquide et leurs ustensiles ».

Elle a ajouté que de nombreux villageois avaient été emmenés par les soldats et placés en détention. « Nous condamnons la manière avec laquelle le gouvernement tue des tribaux innocents, créant la terreur parmi la population locale et assurant la sécurité des compagnies multinationales dans leurs acquisitions illégales des terres »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *