L’histoire symptomatique de Ranjit Sana, pseudo-maoïste, qui vient d’être acquitté après 9 ans de détention

Cette affaire montre bien qu’aujourd’hui en Inde, n’importe qui peut se retrouver en prison sous prétexte de prétendu naxalisme. Ranjit Sana a été emprisonné 9 ans!

Incarcéré pour un crime qu’il n’a pas commis, un homme du Bengale occidental, venu à Odisha à la recherche d’un moyen de subsistance il y a neuf ans, l’a quitté en homme libre mercredi. Ranjit Sana (41) a été acquitté par le Juge de district et de la session de Nayagarh dans les huit derniers cas relatifs à une implication présumée dans les activités maoïstes, car la police n’a pas présenté de preuve contre lui.

Il avait migré de Howrah vers Bhubaneswar en février 2008 pour chercher du travail. À peine quelques jours plus tard, il a décidé de rentrer chez lui. Sans informer son employeur, il a embarqué dans un bus depuis Bhubaneswar jusqu’à son village. Lorsque le receveur d’autobus s’est renseigné sur sa destination, il a murmuré de manière incohérente «Nayachowk». Il a été abandonné à Nayagarh, à 90 km de là. Nayagarh avait été témoin d’une attaque maoïste seulement trois jours plus tôt. Comme il ne connaissait aucune langue autre que le bengali et marmonnait à la station de bus, la police l’a arrêté. Sa famille n’avait aucune idée de sa disparition et en a été informée un an et demi plus tard. Il a ensuite laissé le soin à son père de 60 ans de le défendre. À mesure que les jours avançaient, la police d’Odisha «a découvert» son implication dans plusieurs affaires liées aux Naxalites. Bibhu Prasad Tripathy, l’avocat général de la Haute Cour d’Orissa, s’est présenté pour soutenir sa bataille juridique.

« Les mises en liberté sous caution de Ranjit ont été rejetées cinq fois. Il n’y avait pas non plus de preuve contre lui, ni aucun document incriminant n’avait été saisi. La police n’a pas pu déposer de dossier dans quatre cas. Dans les quatre cas restants, personne n’a déposé contre lui. C’était un cas d’identité erronée « , a-t-il déclaré.

Sou11rce

d’autres infos sur le fonctionnement de la police/justice en Inde ici et

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *