L’Etat du Maharashtra efface 4 milliards d’euros de dettes des agriculteurs

Après un mouvement de protestation d’une dizaine de jours, le gouvernement de l’Etat indien du Maharashtra, qui a comme capitale Bombay, vient d’annoncer qu’il allait effacer la dette qui pèse sur les agriculteurs les plus vulnérables. Cette dette pourrait s’élever à plus de 4 milliards d’euros.

Le ministre en chef de l’Etat du Maharashtra, Devendra Fadnavis, a déclaré dimanche soir sur son compte Tweeter que le gouvernement régional était tombé d’accord sur une levée des prêts et était prêt à débourser jusqu’à 4,2 milliards d’euros pour rembourser les dettes des agriculteurs.

En somme, ce sont entre 5 et 6 millions d’agriculteurs de l’Etat, soit environ un sur deux, qui devraient bientôt voir leurs dettes bancaires effacées. Ne sont concernés par cette mesure que ceux qui dépendent uniquement de leurs terres pour vivre et qui ont déjà remboursé des prêts dans le passé.

C’est une grande victoire pour les agriculteurs de cet Etat qui avaient lancé une série de manifestations il y a une dizaine de jours. Les fermiers ont bloqué l’approvisionnement de lait et d’autres produits agricoles, entraînant une importante inflation de ces produits. A Bombay, ces derniers jours, les prix des légumes avaient explosé et le lait était devenu introuvable.

L’Inde compte près de 260 millions d’agriculteurs et ouvriers agricoles tandis que la moitié de sa population vit encore dans les zones rurales. En dehors des sécheresses à répétition, le surendettement des agriculteurs est un problème majeur qui a entraîné une vague de suicides depuis des années.

Plus de 3 millions d’agriculteurs sont devenus insolvables depuis 2012. Les chiffres officiels établissent à 1.417 le nombre de fermiers du Maharashtra qui ont mis fin à leurs jours pour la seule année 2017.

Source

 La révolte au Madhya Pradesh

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *