Le PCI (maoïste) annonce son renforcement et prévoit des opérations offensives dans l’État du Kerala dirigé par les révisionnistes

Le porte-parole maoïste a averti que des actions seront menées à travers le Kerala en représailles au gouvernement de Pinarayi qui les attaque.

Les Maoïstes de la zone frontalière Kerala-Karnataka-Tamil Nadu ont déclaré que leur «ennemi principal» était Pinarayi Vijayan, le dirigeant du Kerala.

Les maoïstes disent que le gouvernement du Kerala dirigé par le PCI (M) (Parti Communiste d’Inde (marxiste) NDT) n’est pas différent des régimes sous le BJP ou le Congrès.

Ils affirment qu’après que Pinarayi Vijayan est devenu le ministre en chef de l’État, la police a commencé à cibler les maoïstes plus vigoureusement et les attaques contre les indigènes ont également augmenté.

Ils indiquent que les différences entre BJP, le Congrès et le PCI (M) se limitent aux «gimmicks politiques» et, en ce qui concerne les Maoïstes, la position du PCI (M) est semblable à celle des deux autres parties.

En novembre 2016, la fusillade de Nilambur au Kerala dans laquelle le leader maoïste Kuppu Devaraj a été tué, a été menée avec le soutien total du leadership du PCI (M).

« En réalité, le BJP et le PCI(M) soutiennent les pouvoirs capitalistes et sont contre le peuple. Le PCI (M) avait déjà loué l’action d’Indira Gandhi contre le mouvement à Naxalbari. Que le BJP ou le Congrès soient au pouvoir, le PCI (M) a toujours utilisé ces partis pour faire taire les révolutionnaires ». Il a également répété à plusieurs reprises que le gouvernement du Kerala recevrait bientôt un retour de bâton pour ses politiques anti-maoïstes.

Le porte-parole affirme que l’influence du PCI (maoïste) a augmenté dans la ceinture des Ghâts occidentaux au cours des trois dernières années. Il a laissé entendre que l’attaque contre une enseigne KFC à Palakkad comme l’attaque contre le bureau forestier de Silent Valley ont prouvé la force du parti dans la ceinture. « De nombreuses communautés tribales à Attappady et Wayanad coopèrent avec nous maintenant. Notre succès dans la région tribale est plus important que ce que nous nous espérions « .

Le porte-parole est fier de la formation de nouvelles unités à Siruvani et Manathavadi. Il affirme également que les «activités» menées à Mukkuvala, Attapady et Bhavanidalam dans le cadre du comité régional des Ghats occidentaux ont été couronnées de succès. « Outre les communautés tribales, des personnes de milieux pauvres ont également commencé se rapprocher de l’organisation ».

Le porte-parole maoïste a également averti d’attaques en représailles contre les postes de police et les bureaux du département des forêts au Kerala en tant que vengeance pour la fusillade de Nilambur.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *