Le Comité pour la Protection des Journalistes remet le prix 2016 de la liberté de la presse à Malini Subramaniam

Malini Subramaniam est une journaliste indépendante d’Inde. Elle écrit dans scroll.in et, début 2016, suite à sa description de la sale guerre menée au Bastar, elle a été attaquée et agressée.

Elle couvrait les violations des droits de l’homme dans la guerre que les forces de l’État du Chhattisgarh mène contre le peuple et plus particulièrement les Adivasis et les maoïstes.

Au début de l’année, Subramaniam a dû fuir son État d’origine après avoir été la cible de harcèlement et de menaces répétés.

Dans son discours, elle dénonce les fausses embuscades, les fausses redditions de maoïstes mais aussi les viols commis par les forces de sécurité de l’Etat du Chhattisgarh ainsi que la volonté de cet Etat et de ses milices de vider le territoire de tous les démocrates afin de mener dans l’ombre sa sale guerre et ouvrir la voie aux multinationales qui veulent piller le sous-sol de cette région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *