La Cour rejette la demande de nouvelle autopsie sur des corps des maoïstes

Le 6 décembre 2016, un tribunal local a rejeté la demande de nouvelle autopsie sur les cadavres de deux maoïstes tués lors d’un soi-disant face à face avec la police le mois dernier dans les forêts de Nilambur.

Le juge S S Vasan à Manjeri a rejeté le plaidoyer de Sreedharan, frère du leader maoïste tué Kuppuswamy Devaraj et d’autres défenseurs des droits de l’homme, a déclaré le procureur P Suresh.

Le tribunal a observé que l’autopsie a été menée par des experts à l’hôpital du collège médical de Kozhikode et qu’il n’y avait pas besoin d’un autre examen. Il a également ordonné à l’hôpital de remettre les corps aux proches du défunt.

La police peut prendre d’autres mesures si les parents refusent de recevoir les corps, a-t-il aussi déclaré.

Le 29 novembre, la cour avait ordonné à la police de préserver les corps des deux maoïstes jusqu’à ce qu’elle prononce son verdict le 5 décembre.

Les pétitionnaires ont défendu le fait que le duo avait été abattu lors d’un faux « face à face », ce que la police a rejeté  en disant qu’ils ont été tués dans des tirs de représailles, après que les maoïstes ont tiré sur eux.

Kuppuswamy Devaraj, un membre du comité central du parti interdit, et Ajitha ont été tués le 24 Novembre dans un prétendu face à face dans les forêts de Nilambur dans le district lors des opérations de recherche menées par une équipe d’élite de 60 membres de la Force Thunderbolt alors, que des maoïstes campaient dans la région.

D’autres infos ici et

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *