Kem One, le producteur lyonnais de PVC est sur le point d’investir en Inde

c’est Le progrès qui le dit!

Kem One (siège à Lyon) s’allie à l’Indien Chemplast Sanmar, pour développer une co-entreprise visant à produire du PVC surchloré en Inde. La future usine, pour laquelle les autorisations d’exploiter sont en cours d’obtention, serait implantée sur un site côtier à Karaikal.

Kem One (production de PVC, siège à Lyon) et l’Indien Chemplast Sanmar ont signé un accord pour la création de Kem One Chemplast, une co-entreprise à 50/50, dédiée à la fabrication de polychlorure de vinyle surchloré (PVC-C). La future usine, pour laquelle les autorisations d’exploiter sont en cours d’obtention, serait implantée à l’horizon 2019 sur un site côtier à Karaikal, sur le territoire de Pondichéry (Inde).

Ce projet pour lequel Kem One fournira la technologie, est estimé à environ 48 millions de dollars, soit 46 millions d’euros. L’usine aura une capacité de production de 22 000 tonnes par an de résines PVC-C et fabriquera également des compounds (mélanges) PVC-C.  Le PVC-C est principalement utilisé dans la fabrication de tubes et raccords pour les réseaux d’eau, qui nécessitent une bonne résistance à la température, à la pression et aux traitements chimiques.

Kem One est le deuxième producteur de PVC en Europe. Principalement basée en France, l’entreprise compte 1300 collaborateurs, pour un chiffre d’affaires annuel de 800 millions d’euros. Ses huit sites industriels fabriquent une large gamme de résines PVC, de la soude et des dérivés chlorés. Son savoir-faire dans la chlorochimie et les produits vinyliques s’appuie sur une expérience industrielle centenaire. Par ce partenariat avec Chemplast Sanmar, l’entreprise renforcera sa présence sur un marché indien en pleine croissance.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *