Islamophobie: un jeune homme battu à mort car musulman

Les violences contre les musulmans sont de plus en plus fréquentes en Inde. Cette fois-ci, c’est un jeune homme de 20 ans qui a été battu à mort pour avoir eu une relation amoureuse avec une hindoue.

Mohammad Shalik, 20 ans, a été tué par des dizaines de personnes dans le district de Gumla de l’état oriental de Jharkhand. La raison ? Il est en couple avec une jeune femme hindoue, et certains proches de celle-ci n’acceptaient pas cette relation. Alors qu’il venait de ramener en scooter sa petite-amie près de chez elle, ses agresseurs l’ont violemment pris à parti avant de l’attacher à un poteau et de le frapper à coups de de ceinture et bâtons pendant plusieurs heures… sous les yeux de sa petite amie. Trois personnes ont été arrêtées et d’autres sont recherchées. Pour le chef de la police de Gumla, Chandan Kumar Jha, le motif du meurtre est religieux. La question pour lui est de « savoir si la foule a été entraînée par la famille de la jeune fille (…). Le jeune couple se fréquentait depuis près d’un an, et avait été menacé par le passé », a-t-il précisé à l’AFP

Le « love jihad »

Ces dernières années les relations amoureuses interreligieuses sont fréquemment instrumentalisées par les fondamentalistes hindous. Ils accusent la communauté musulmane d’envoyer les jeunes séduire des jeunes femmes hindoues dans le seul but de les convertir à l’Islam. Au-delà de la manipulation politique, cela reflète les difficultés de l’Inde a accepter les mariages mixtes, pourtant légalisés il y a une soixantaine d’années.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *