Grâce à la Kwid, Renault premier trust européen sur le marché indien

Avec un an d’avance, Renault a atteint ses objectifs de parts de marché en Inde grâce à la Kwid, vendue à 110 000 unités depuis son lancement en septembre 2015. Renault est ainsi devenu la première marque européenne du marché indien.

Présent depuis 2010 sur le marché indien, Renault a enregistré sa meilleure année en 2013, lors du lancement du Duster, avec 64 000 immatriculations. Cela lui avait permis de grimper à 2,2 % du marché indien mais la marque, qui ne disposait que du Duster et du Lodgy, est retombée à 1,5 % en 2014 (45 000 unités).

L’arrivée de la Kwid, petit SUV vendu aux alentours de 5 000 euros, a changé la donne. Depuis son lancement en septembre 2015, la Kwid a été vendue à 110 000 unités, et cela avec un mix élevé. « L’Inde est un pays composé de 29 états avec des cultures et des langues différentes, ce qui rend l’approche de ce marché très complexe. Or, la Kwid rencontre du succès partout en Inde et auprès de cibles de consommateurs variées », indique Sumit Sawhney, directeur général de Renault en Inde.

En un an, Renault est ainsi passé du 16ème rang sur le marché indien au 6ème, avec un taux de pénétration de 4,5 % à fin octobre. « Jamais une marque n’a progressé aussi rapidement en Inde », souligne le dirigeant. Renault est donc proche de son objectif de 5 % de parts de marché en 2017, première étape avant d’atteindre les 8 % de pénétration à « moyen terme ».

La Kwid a permis à la marque de développer sa notoriété dans le pays et de poser les fondations de son déploiement. Cette année a en effet été aussi celle du développement réseau, passé de 180 distributeurs en 2015 à 270 aujourd’hui. Il devrait se poursuivre en 2017 avec l’entrée de 50 distributeurs supplémentaires. « Nous avons également lancé notre filiale de financement pour accompagner notre croissance. Aujourd’hui, 75 % des véhicules neufs sont achetés avec un financement et cette part devrait rapidement atteindre les 80 % », précise Sumit Sawhney.

La marque déploie par ailleurs en après-vente un nouveau service d’ateliers mobiles baptisé « Workshop on wheels » (WOW) permettant d’effectuer 80 % des opérations d’entretien courant. « Notre objectif est d’amener de l’innovation en Inde et de la mettre au service de la meilleure expérience client possible ». Néanmoins, pour atteindre son objectif de 8%, la marque doit développer son portefeuille de produits, reconnaît le dirigeant. C’est pourquoi, à partir de 2017 et jusqu’en 2020, Renault lancera un « nouveau véhicule » par an sur le marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *