En Inde, les suicides des agriculteurs ont augmenté de 42% entre 2014 et 2015

Sur les 12 602 suicides du secteur agricole en 2015, 8 007 étaient des agriculteurs tandis que 4 595 étaient des travailleurs agricoles

Une sécheresse généralisée et une augmentation de l’endettement ont conduit en 2015 à 12 602 suicides d’agriculteurs et d’ouvriers agricoles.

New Delhi: Une sécheresse généralisée et une augmentation de l’endettement ont mené en 2015 à 12.602 suicides d’agriculteurs et d’ouvriers agricoles, montrent les données du Bureau national des enregistrements de crimes.

Selon le rapport «Décès accidentels et suicides en Inde 2015», le nombre total de suicides dans le secteur agricole est supérieur de 2% aux 12 360 enregistrés en 2014.

2014 et 2015 ont été des années de sécheresse, ce qui a déclenché la détresse agricole dans plusieurs États, et les données montrent qu’à eux seuls sept États représentaient 87,5% des suicides dans le secteur agricole en 2015.

Les données montrent que le Maharashtra (avec 4 291 suicides) a été le pire, suivi par le Karnataka (1 569), le Telangana (1,400), le Madhya Pradesh (1 290), le Chhattisgarh (954), l’Andhra Pradesh (916) et le Tamil Nadu (606).

Sur les 12 602 suicides du secteur agricole en 2015, 8 007 étaient des agriculteurs tandis que 4 595 étaient des travailleurs agricoles. En 2014, les chiffres correspondants étaient de 5 650 agriculteurs et 6 710 ouvriers agricoles, ce qui signifie que les suicides des cultivateurs ont augmenté de 42% entre 2014 et 2015, tandis que les suicides de la main d’œuvre agricole ont baissé de 31,5%.

suicide de fermiers

Le rapport définit les agriculteurs comme ceux qui exploitent leurs propres terres ou celles qu’ils louent. Les ouvriers agricoles sont ceux dont la principale source de revenu provient du travail comme ouvriers agricoles.

Le pic du nombre de suicides des agriculteurs en 2015 est malgré les chiffres du Bengale occidental, du Bihar, du Jharkhand, de l’Uttarakhand et de l’Himachal Pradesh signalant zéro suicide.

Le rapport montre que la faillite, l’endettement et les problèmes liés à l’agriculture ont été les principales causes de suicide pour les agriculteurs, ce qui représente plus de 58% (4 659 sur 8 007) des décès. En fonction du statut de propriétaire foncier, les données montrent que près de 73% des agriculteurs qui se sont suicidés étaient des cultivateurs de petite taille possédant moins de 2 hectares.

« La hausse de 42% des suicides des agriculteurs en un an révèle la grave détresse dans le secteur agricole et montre que si les travailleurs salariés ont le choix de se déplacer vers les secteurs non agricoles, l’agriculteur est coincé avec la dette et la baisse des revenus » A déclaré Himanshu, professeur agrégé à l’Université Jawaharlal Nehru, à Delhi, et un chroniqueur à Mint.

« Ce qui est choquant, c’est que le pic se produit en dépit des tentatives de plusieurs États de sous-estimer le nombre de suicides depuis 2010.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *