Des robots se joindront aux forces anti-insurrectionnelles contre les rebelles maoïstes

Il y a eu 1 089 incidents de violence par les rebelles de gauche (maoïstes) rapportés en 2015-16. Sur les 508 personnes tuées dans la violence, 384 étaient des civils et 124 étaient des membres des forces de sécurité. 89 rebelles maoïstes ont été tués par les forces de sécurité en 2015 et 222 maoïstes ont été tués en 2016, selon des chiffres officiels.

New Delhi – La plus grande force paramilitaire de l’Inde, la Force de police centrale de réserve (CRPF), va se trouver renforcée par des robots dans sa guerre contre les rebelles armés de gauche. La CRPF se prépare à faire des essais sur le terrain de robots conçus pour remplacer des humains dans des activités qui ont un risque élevé de blessures.

«À l’aide de l’appareil, des bombes cachées sous les pistes de terre ou les routes« pucca » pouvaient être identifiées et désamorcées en toute sécurité, ce qui permettait d’éviter aux troupes d’être tuées ou mutilées par son explosion», a déclaré aux médias le directeur général du CRPF, K Durga Prasad.

Le robot conçu par l’Indian Institute of Technology (IIT), à Mumbai, aidera les forces à faire exploser des engins explosifs improvisés et des mines terrestres à partir d’endroits éloignés. Attaché avec une caméra haute résolution, il pourrrait également être utilisé pour placer des explosifs dans des endroits où les insurgés seraient cachés.

L’armée indienne a été la première force armée du pays à intégrer la robotique dans la guerre. La série de robots Daksh conçue par les services publics de l’Organisation de Recherche et Développement pour la Défense (DRDO) est équipée d’un bras manipulateur télescopique à six axes avec des caméras haute résolution en dehors de sa conception modulaire à base de flipper qui lui permet de surmonter les obstacles et de monter des escaliers.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *