Chhattisgarh: les maoïstes s’opposent toujours à la construction d’infrastructures routières et brûlent un bus malgré la forte présence policière

Un groupe de maoïstes a brûlé un bus privé, voyageant de la région de Dhanora de Chhattisgarh à la région d’Orchha, à quatre kilomètres d’un poste de police. Il a ainsi montré son opposition à la construction de routes dans le district de Jhorigaon.

Les maoïstes ont trompé la surveillance de l’Indo Tibetan Border Police (ITBP), chargée de protéger la route.

Le bus a été brûlé après que les passagers ont été forcés d’évacuer le bus par les militants. Jusqu’à présent, 45 kilomètres d’un total de 66 kilomètres ont été achevés.

Plus tôt ce mois-ci, les maoïstes avaient incendié un tracteur et d’autres machines impliquées dans la construction de routes dans le district. La police a déclaré que près de 50 maoïstes armés se sont installés dans la région et ont incendié les véhicules sur le chantier de construction après avoir ordonné aux entrepreneurs d’arrêter le travail.

Dans cette région, les routes ne sont pas construites pour aider le peuple mais au contraire, pour faciliter la mobilité des forces de répression et permettre un pillage rapide et hautement rentable du sous-sol.

D’autres acrticle en lien avec la lutte contre la construction des infrastructures routières Ici et

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *