Cachemire occupé par l’Inde : la guérilla se finance en attaquant des transports de fonds

article AFP

Sept personnes, dont cinq policiers, ont été tuées lundi au Cachemire indien dans une attaque menée contre une camionnette de transport de fonds par des assaillants soupçonnés d’être des rebelles séparatistes, a annoncé la police.

« Tous les sept occupants du fourgon, cinq policiers et deux employés de banque, ont été tués », a déclaré à l’AFP le directeur général de la police S. P. Vaid.
Le véhicule revenait vers une banque située dans le village de Pumbai dans le district de Kulgam, à quelque 70 km au sud de Srinagar, capitale d’été de l’État du Jammu-et-Cachemire, lorsqu’il a été visé par des tirs, a ajouté M. Vaid.

La semaine dernière, la police avait annoncé avoir mis en échec une tentative d’attaque par deux hommes armés contre une banque dans le district d’Anantnag, dans le sud du Cachemire indien. L’un des assaillants a été tué et le deuxième a réussi à s’enfuir.

Le Cachemire est divisé entre l’Inde et le Pakistan, qui en revendiquent chacun la totalité. Depuis la partition de 1947, New Delhi et Islamabad se disputent le contrôle de la région, un conflit dont découle une insurrection séparatiste dans la partie indienne.

Les flambées de violences sont fréquentes dans la partie du Cachemire administrée par l’Inde, dont la plupart des habitants, hostiles à la présence indienne, sont en faveur de l’indépendance ou d’un rattachement au Pakistan.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *