Rapport étatique : « Les maoïstes sont résolus, agressifs et bien adaptés au terrain de la jungle »

Les groupes naxalites ont continué d’être efficaces et résolus en ce qui concerne l’utilisation d’engins explosifs improvisés (IED) et d’autres dispositifs technologiques pour éliminer le plus de forces de répression.

Selon un rapport préparé par le Centre national de données sur les explosifs (CNDB) de la force fédérale antiterroriste NSG, on a observé une augmentation de 26% des incidents explosifs et des traumatismes humains de 3% période à l’aide d’IED en 2016 par rapport à 2015.

L’année dernière, on a dénombré 112 décès dus à des explosions explosives, dont 73 provenant du théâtre de l’extrême gauche, 14 des régions du nord-est frappées par l’insurrection, cinq du Jammu-et-Cachemire et 20 du reste du pays. «Les États où la guérilla est forte représentaient 65% du total des décès [73 agents des forces de répression], tandis que ceux de autres États représentaient 35%. Ce taux de mortalité plus élevé dans ces États-là indique que les Maoïstes sont déterminés, résolus, agressifs et bien adaptés au terrain de la jungle « , selon le rapport publié la semaine dernière.

Les IED constituent ainsi une arme particulièrement adaptée pour lutter contre les forces de répression.

Une augmentation

Un total de 337 explosions de différents types, y compris les IED et autres bombes, ont été signalées l’année dernière. Elles ont blessé 479 personnes à travers le pays.

Les maoïstes ont progressé puisqu’en 2015, il n’y avait eu que 268 explosions et 457 blessés.

Le rapport révèle également qu’en 2016, 83% de tous les explosifs de l’IED ont été déclenchés par les Naxals à l’aide d’«explosifs puissants», ce qui démontre une augmentation de la force de frappe.

Le NBDC de la Garde nationale de sécurité (NSG), qui est l’organisation centrale d’enquête post-blast du pays, a évalué que « les explosifs à haute intensité constituent les explosifs les plus utilisés par les maoïstes pour infliger de lourdes pertes aux forces de répression.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *