Les maoïstes appellent à une journée morte à travers toute l’Inde le 29 mars

Ranchi: Les maoïstes du PCI(maoïste) ont appelé à une journée nationale morte le 29 mars pour protester contre la condamnation à perpétuité délivrée contre le professeur GN Saibaba et cinq autres pour leurs liens avec l’organisation interdite. Ils vont également observer une semaine de protestation dans tout le pays à partir de jeudi.

Des affiches demandant un Bharat bandh ont été trouvés dans la région de Bastar du Chhattisgarh et des tracts ont été jetés ici et là dans les districts de Latehar et Palamu au Jharkhand.

liberté pour SaibabaLes sources du comité zonal de Koyal-Shankh et du comité de zone spéciale de Bihar Jharkhand (BJSAC) des maoïstes du PCI(maoïste) ont confirmé l’appel au bandh lancé par leurs camarades du Bastar afin de protester contre les atrocités subies par les tribaux et la politique de suppression des voix les soutenant « Saibaba et cinq autres personnes condamnées à perpétuité ne sont pas impliqués dans la violence. Elles ont fait entendre leur voix contre l’oppression injuste de milliers de tribaux innocents menée par les forces de sécurité qui les ont qualifiés de rebelles maoïstes », a déclaré Gopal, porte-parole du BJSAC.

Pour marquer le début de la semaine de protestation, des milliers de tribaux se sont rassemblées jeudi au panchayat de Netarhat dans le district de Latehar où ils ont protesté contre les 25 ans de l’ouverture du champ de tir militaire de Netarhat. C’est en 1993 que le gouvernement de l’époque avait concédé une zone à Netarhat pour la pratique du tir. L’initiative a été combattue bec et ongles par les habitants contre le gouvernement et a mené à la suspension du projet de champ de tir.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *